En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

CDI

Apéritif littéraire du vendredi 27 septembre

Par admin FC, publié le mardi 8 octobre 2019 15:05 - Mis à jour le mardi 8 octobre 2019 15:55
Couvertures des coups de coeur
Les coups de coeur littéraires des professeurs du lycée.

Nous nous sommes rencontré(e)s vendredi 27 septembre dans la petite salle A105 attenante au CDI pour parler des livres que nous avions lus et appréciés ces dernières semaines ou ces derniers mois. Nous étions une quinzaine et nous vous proposons de partager nos lectures.

 

Les livres que nous avons présentés :

  • Corniche Kennedy de Maylis de Kerangal
    Une jeune fille d’une famille aisée cherche à s’intégrer à une groupe de garçons des quartiers nord de Marseille qui vient plonger du haut de la corniche Kennedy en face de chez elle. Un policier chargé de la sécurité des lieux les observe.

  • La fabrique du monde de Sophie Van der Linden
    Aujourd’hui en Chine. Mei, jeune ouvrière de dix-sept ans vit, dort et travaille dans son usine. Elle rêve aussi. Une description âpre de la réalité chinoise d’aujourd’hui.

  • La guerre du retour contre-attaque de Thierry Vivien
    Bande dessinée parodique qui reprend les personnages de La Guerre des Étoiles dans des situations burlesques en référence aux films de la série,

  • La question de Hervé Gransart
    Marie et André sont âgés, ils sont mariés depuis longtemps. Ils coulent des jours paisibles et ont l’habitude de venir, durant une heure en fin d'après-midi, s'asseoir sur le petit banc de la place du village. Mais ce qui suivra modifiera à jamais leur rapport. André pose une question à Marie.Comment va-t-elle réagir ? Marie répondra-t-elle ? Une question ? Une réponse ?

  • Le cercle de Dave Eggers
    Mae Holland est embauchée par le Cercle : une multinationale tentaculaire de l’informatique. Mae n'en croit pas sa chance de travailler pour l'entreprise la plus influente qui soit. Elle se lance avec enthousiasme dans le dernier projet de la firme, s’exposant aux yeux du monde sur les réseaux sociaux. Ce qui ressemble d'abord au portrait d'une femme ambitieuse et idéaliste devient rapidement un roman au suspense haletant, qui étudie les liens troubles entre mémoire et histoire, vie privée et addiction aux réseaux sociaux

  • Le porteur d’histoire, Edmond et Le cercle des Illusionnistes d’Alexis Michalik
    Trois pièces de théâtre d’Alexis Michalik : Le porteur d’histoire est un récit à tiroirs où un personnage raconte les histoires trouvées dans un carnet à l’occasion de la mort de son père. Edmond raconte l’histoire d’Edmond Rostand, obligé de monter Cyrano de Bergerac alors que la pièce n’est pas encore écrite. Le cercle des illusionniste est une pièce autour de la magie et du premier illusionniste : Robert Oudin.

  • Les années Annie Ernaud
    Au travers de photos et de souvenirs laissés par les événements, les mots et les choses, Annie Ernaux donne à ressentir le passage des années, de l'après-guerre à aujourd'hui. En même temps, elle inscrit l'existence dans une forme nouvelle d'autobiographie, impersonnelle et collective.

  • Les eaux troubles du Mojito (et autres belles raisons d’habiter sur Terre) Philippe Delerm
    Un recueil de nouvelles sur les plaisir transgressif du mojito, la surprise provoquée par l'averse, la perfection de la pastèque, la nostalgie, l'amour et le bonheur.
    Elles sont nombreuses, les belles raisons d’habiter sur terre.

  • Les gratitudes de Delphine de Vigan
    “Michka a largué les amarres “, elle part en maison de retraite avec sa petite bouteille de whisky cachée sous ses pulls. Une nouvelle vie rétrécie mais parfaitement réglée l'attend. Elle a heureusement Marie, qui l'aime, la regarde, l'écoute. Mais la jeune femme est impuissante face à cette femme cultivée, intelligente, réduite par un âge qu'elle peine à accepter.

  • Ma reine de Jean Baptiste Andréa
    Shell est un jeune garçon de douze ans, en marge de la société, il est différent. Il se met en tête d'aller à la guerre pour devenir un homme, il fugue mais nulles batailles à l'horizon. C'est loin des hommes, dans la nature qu'il rencontre Viviane, une petite fille de son âge qui vit elle aussi dans un monde fantasque. Viviane deviendra sa reine. Sa confidente, son amie, son alter ego.

  • Mademoiselle Bovary de Raymond Jean
    Berthe, la fille d'Emma et de Charles Bovary, a grandi. Devenue ouvrière dans une filature en Normandie, elle reçoit en cadeau, le roman que Flaubert a consacré à sa mère. Choquée par ce qu'elle lit, elle se rend chez l'écrivain pour lui demander des comptes. Et l'auteur de voir ses vieux jours hantés par sa créature ! Offrant une suite pleine de fantaisie au chef-d’œuvre de Flaubert, ce court roman, qui mêle fiction et réalité historique, procure bien des plaisirs au lecteur.

  • Préhistoires Jean Rouaud
    Un essai plaisant, au ton humoristique, qui emporte, le lecteur à la découverte des artistes plasticiens et sculpteurs de la Préhistoire. C'est la plus belle énigme de l'histoire du monde : Lascaux, Rouffignac, Niaux, Pech-Merle, Font-de-Gaume, Altamira, le Roc-aux-Sorcières. Chauvet. Comment on en vient à s'enfoncer sous terre, en rampant parfois, pour peindre des merveilles ? Jean Rouaud imagine l'histoire du premier coup de pinceau.

  • Salina de Laurent Gaudé
    Le dernier fils de Salina raconte l’histoire de sa mère afin que la mort lui offre le repos que la vie lui a défendu, afin que le récit devienne légende. Salina, enfant abandonnée de façon théâtrale et fantastique à l’orée d’un petit village africain. Salina, recueillie par Mamambala et élevée comme sa fille dans un clan qui jamais ne la vit autrement qu’étrangère. Salina, qui prit l’amour pour un dû et la vengeance pour une raison de vivre.

  • Tropique de la violence de Natacha Appanah
    Tropique de la violence est une plongée dans l’enfer d’une jeunesse livrée à elle-même sur l’île française de Mayotte, dans l’océan Indien. Dans ce pays magnifique, sauvage et au bord du chaos, cinq destins vont se croiser et nous révéler la violence de leur quotidien.

  • Une colonne de feu de Ken Follett
    Cette fresque historique se déroule dans l’Europe du XVIème siècle, 300 ans après « Un monde sans fin ». En Angleterre Élisabeth 1ère devient reine sur fond de haine religieuse. En France les rois se succèdent, Catherine de Médicis tente de préserver une paix fragile. Le livre retrace les tensions qui parcourent le monde occidental et remet tous les événements historiques en perspective les uns par rapport aux autres.

  • Vers la beauté de David Foenkinos
    Antoine Duris est professeur aux Beaux-Arts de Lyon, spécialiste de Modigliani. Du jour au lendemain, il décide de tout quitter pour devenir gardien de salle au Musée d’Orsay. Antoine est affecté à la salle des Modigliani. Mathilde Mattel, DRH du Musée, le surprend parfois à parler au portrait de Jeanne Hébuterne, la fiancée du peintre au destin tragique. Il fuit tout contact social, même si Mathilde ne le laisse pas indifférent. Personne ne connaît les raisons de cette reconversion ni le traumatisme qu’il vient d’éprouver. Pour survivre, cet homme n’a trouvé qu’un remède, se tourner vers la beauté.

Pièces jointes

À télécharger

 / 1