En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Les critiques des élèves de Littérature et Société

MIDNIGHT SUN

Par CLAUDE MONTERNIER, publié le mardi 12 mars 2019 17:30 - Mis à jour le mardi 9 avril 2019 16:51
060616.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg
Critique rédigée par un groupe d' élèves de Littérature et société : Nolwen Neraudeau, Salomé PIGUET (2e1)

MIDNIGHT SUN

 

Résumé

Midnight sun est un film dramatique américain de Scott Speer. L’héroïne du film est Bella Torne (Katie). C’est l’histoire d’une fille qui a une maladie nommée xeroderma pigmentosum : si la personne qui est atteinte de cette maladie s’expose à un seul rayon du soleil, cette exposition provoque des taches sur la peau qui génèrent le cancer. Depuis son enfance Katie est amoureuse de Charlie et elle le rencontre un soir à la gare pendant qu’elle chante et joue de la guitare. Quelque temps plus tard ils sortent ensemble. Un jour Charlie l’emmène à la plage toujours la nuit et ils s’endorment. Quand Katie se réveille, le soleil commence à se lever, elle demande à Charlie de la ramener chez elle. Mais c’est trop tard : elle est touchée par un rayon de soleil. Charlie est mis au courant pour sa maladie par le père de Katie ainsi que Morgan, sa meilleure amie. Sentant sa fin arrivée, la jeune fille décide de profiter de la vie tant qu’elle le peut.

 

Avis

J’ai trouvé ce film intéressant car la vie de l’héroïne n’est pas facile mais elle ne désespère pas et garde le sourire face aux obstacles. Elle supporte de ne pas avoir de nombreux amis, surmonte le fait que sa mère soit morte et qu’elle vit la nuit à cause de sa maladie.

La musique de fond est bien choisie pour illustrer les moments importants comme le moment juste avant sa mort, sur le bateau.

Ce qui est important aussi est le lien père/ fille présent dans ce film. Sa mère est décédée quand elle était jeune. Cette disparition a forgé leurs liens.

Le film nous renseigne sur une des maladies rares peu connues dans le monde.

Ce chef-d’œuvre donne une leçon de vie importante : qu’il faut croquer la vie à pleines dents.